Écosse Sélection

Guide pratique pour préparer son road trip de 10 jours en Écosse

6 December 2018
Quelques mois après mon retour d’Ecosse, me voici devant mon clavier avec l’envie de partager avec vous mes conseils de voyage pour organiser au mieux votre roadtrip. Dans ce premier article, je vous donne les informations utiles pour concevoir votre itinéraire, au départ d’Edimbourg, en passant par les highlands, l’île de Skye et bien plus encore… louer votre voiture, trouver des idées de logements insolites et profiter pleinement de votre voyage.

J’avais longtemps rêvé de ce voyage en Ecosse, je m’étais promis de prendre le temps d’y aller pour m’y ressourcer… organiser un roadtrip au plus près de la nature à travers les plus beaux sites et les endroits les plus cachés et reculés d’Ecosse. Emprunter les longues routes et les sentiers battus, croiser des moutons, des biches, des cerfs. Randonner pour admirer les étendues de terres celtes. Respirer la nature, me couvrir de ma parka jaune pour affronter la pluie et le soir me réchauffer près d’un feu de cheminée dans une cabane en bois. Je savais que ce voyage me marquerait et que ce pays, l’Ecosse, me permettrait de me ressourcer loin de tout.

 

 

L’Ecosse inspire aux roadtrips, aux artistes, aux photographes, aux amoureux de lumière et de nature. Il y a tant de choses à découvrir que programmer un voyage itinérant reste la meilleure option de découvrir ce pays comme il se doit.

– RÉSERVER LES BILLETS D’AVION

Je ne vous apprend rien, plus tôt vous réservez, meilleurs prix vous aurez. Je vous conseille de comparer les tarifs sur des comparateurs tels que Skyscanner. Cela peut vous donner un ordre d’idée sur les prix pratiqués en fonction des périodes. Bien entendu, partir hors saison coûte bien moins cher et je vous avoue que, j’aurais eu l’occasion de partir en Ecosse durant l’automne je n’aurais pas hésité. Il est possible de trouver des billets pour 20 euros voire moins en hiver.

Pour ma part, je suis parti de mi-août à fin août, autrement dit pas la meilleure période en terme de budget. Mes exigences de travail oblige, je n’ai pas eu le choix que de réserver deux mois avant.

  • Pour exemple : au départ de Toulouse, il est finalement plus rentable de décoller de l’aéroport Ryanair de Carcassonne où vous trouverez des tarifs plus avantageux. Ce n’est pas la compagnie que je préfère d’autant plus que maintenant nous payons en supplément le bagage cabine. En partant au mois d’août nous avons payé environ 40€ l’aller mais nous avons pris l’option plus nous permettant d’avoir le bagage cabine soit 70€. En partant à l’automne, nous aurions payé deux fois moins cher.

 

– LA LOCATION DE VOITURE

Quand je voyage, j’ai pris l’habitude de regarder les forums tels que celui du routard pour comparer et obtenir des retour sur les loueurs de voiture. En général, je préfère louer chez les compagnies locales souvent plus fiables et sérieuses. Après quelques recherches, j’ai pu découvrir l’agence Arnold & Clark qui est une société de location écossaise. Pour 11 jours de voyage en pleine saison, nous avons payé 500€ pour deux conducteurs, assurance incluse. Hors saison, vous pouvez facilement louer à un tarif deux fois moins élevé.

L’avantage de cette compagnie est avant tout sa fiabilité. De plus elle est située tout près de l’aéroport. À votre arrivée, une navette vient vous chercher pour vous amener à l’agence puis au retour, elle vous ramène à l’aéroport. Les voitures sont en très bon état et l’accueil est vraiment chaleureux.

Attention: renseignez-vous bien car certaines compagnies n’acceptent que les « credit card » et non les « debit card ». Rapprochez-vous de votre banque afin d’être sur d’avoir la bonne carte bancaire.

Parlons maintenant de la conduite à gauche… Ne nous mentons pas, le premier jour ce n’est pas évident et plutôt stressant. MAIS les écossais font preuve d’un grand civisme sur la route et ils sont très compréhensifs face aux petites tortues de touristes qui roulent à gauche pour la première fois.

Le plus difficile est de gérer le volume de la voiture. Nous avons tendance à trop serrer à gauche mais si vous voyagez à deux, le copilote sera là pour vous en avertir. L’arrivée sur les rond-points ou les gros carrefours n’est pas évidente non plus car il faut penser à l’envers. Je m’inquiétais vraiment pour le passage des vitesses et les pédales. Sachez que les pédales sont identiques aux voitures françaises. Quand aux vitesses, on aura tendance à regarder le levier régulièrement au début pour savoir vers où les passer.

Mais globalement, je vous rassure, au bout d’une journée tout entre dans l’ordre et vous devenez un as de la conduite à gauche… sauf les moments où inconsciemment vous vous remettez à rouler à droite très sereinement avant de vous apercevoir qu’il y a un petit problème…

Enfin, en Ecosse, nombreuses routes sont des « single track », des routes à une seule voie où vous trouverez les fameux « passing place » pour vous rabattre selon la priorité des voitures.

 

– NOTRE ITINÉRAIRE POUR 11 JOURS DE VOYAGE

  • JOUR 1 : Arrivée à Edimbourg à 14h- Voiture de location – Édimbourg à Loch Lomond / 125km

Programme : ballade au bord du Loch Lomond et sur les sentiers boisés qui le longent

 

 

  • JOUR 2 : Loch Lomond –Glen Etive – Glencoe – Glencoe Lochan – Kinlochleven / 150km

Programme : Randonnée à Conic Hill à partir du Loch Lomond (3h de marche)

Découverte de Glen Etive , The Meeting of the Three Waters et Glencoe

Visite de Glencoe Lochan (lac artificiel type canadien)

Si c’était à refaire ? Je consacrerai plus de temps à Glencoe pour une randonnée

 

 

 

  • JOUR 3 : Kinlochleven – Glenfinnan – Arisaig – Glen Nevis – Kinlochleven / 210km

Programme : Passage du train d’Harry Potter sur le Glenfinnan viaduc

Loch Eilt et son fameux ilôt (où Dumbledore repose)

Poursuite de la route jusqu’à la petite ville d’Arisaig

Retour sur nos pas pour randonner à Glen Etive – randonnée Steal Falls (2h de marche)

 

 

  • JOUR 4 : Kinlochleven – Eilean Donan Castle – Pont vers l’île de Skye – Portree – Bornisketaig / 240km

Programme : Visite du château Eilean Doann Castle

Route vers l’île de Skye par le pont

Visite de Portree

Route vers notre logement à Bornisketaig au nord de l’île

 

 

  • JOUR 5 : Bornisketaig – Oldman of Storr – Kilt Rock – Fairy Glen – Bornisketaig / 70km

Programme : Randonnée de l’Oldman of Storr (5h de marche)

Visite de la cascade Kilt Rock

Ballade à Fairy Glen

 

 

  • JOUR 6 : Bornisketaig – Les Quiraings – Uig – Stein – Waternish – Nest point phare – Bornisketaig / 170km

Programme : randonnée aux Quiraings ( 3h/4h de marche)

Visite de villages : Uig, Stein, waternish

Visite guidée de Skye Skin Tannerie (tannerie locale)

Découverte du phare Nest Point

 

  • JOUR 7 : Bornisketaig – Chateau Dunvegan – Coral Beach – Fairy Pool – Plockton – Loch Torridon / 230km

Programme : Visite du château Dunvegan et ballade en bateau pour découvrir la colonie de phoques

Découverte de la plage coucleur corail « Coral beach »

Randonnée à Fairy Pool

Visite de la ville de Plockton

À savoir : nous avons du annuler la randonnée à Fairy Pool ainsi que la visite de Plockton car j’avais mal calculé, le timing étant trop juste nous avons privilégié la ballade en bateau pour voir les phoques de la baie de Dunvegan ainsi que la plage Coral Beach. De plus, la randonnée Fairy Pool est sublime lorsqu’il fait beau et malheureusement la météo était mauvaise ce jour là.

 

  • JOUR 8 : Loch Torridon – Lower Diabaig – Péninsule d’Applecross – Loch Torridon/ 120km

Programme : Visite du Loch Torridon

Route menant jusqu’à lower Diabaig

Tour complet de la péninsule d’Applecross

NB : Un voyage en Ecosse, c’est aussi ne prévoir qu’un itinéraire, se laisser guider par les routes et les paysages sublimes qui la composent. Faire des arrêts, souvent. Profiter.

  • JOUR 9 : Loch Torridon – Glen Docherty – Loch Maree – Aviemore / 165km

Programme : En partant du loch Torridon, route jusqu’à Glen Docherty

Parcourir le Loch Maree

Rejoindre les Cairngorms à Aviemore et profiter de l’après-midi dans une cabane en bois

 

  • JOUR 10 : SLOW LIVING dans notre cabane en bois

Visite du Loch Vaa et du Loch Garten à proximité

  • JOUR 11 : Cabane – Retour à Edimbourg – Aéroport (nuit à l’aéroport pour un vol au départ le lendemain matin)

À savoir : l’aéroport d’Edimbourg n’est à ce jour, pas adapté pour dormir. Trop petit pour l’affluence de touristes qui y passent, il est quasiment impossible de se reposer. À éviter dans la mesure du possible.

– PROGRAMMER DES RANDONNÉES

En Écosse, il existe un site qui regroupe un très grand nombre de randonnées. Il s’agit de Walk highlands. Sur chaque randonnée, il est notifié la difficulté, la durée, la distance, le descriptif. Vous pouvez aussi trouver l’itinéraire cartographié et l’imprimer ou le télécharger sous différents formats avec traces GPS.

Je me suis servie de ce site pour toutes les randonnées que nous avions programmées, en imprimant la carte et le descriptif pour chacune d’elles.

– LES LOGEMENTS INSOLITES

Voyager en Ecosse, c’est aussi pouvoir louer des hébergements aussi insolites que sublimes. Je ne peux que vous conseiller ceux que j’ai pu tester.

– L’ÉQUIPEMENT UTILE À EMPORTER EN VOYAGE

  • Le convertisseur de tension en plusieurs exemplaires pour vos différents appareils. Pour ma part, j’avais également acheté un convertisseur avec différents ports usb.
  • Les vêtements de pluie sont plus que nécessaires, même en été. Une bonne parka / manteau imperméable et un pantalon de pluie pour ne pas se retrouver bon à l’essorage à la fin de vos randonnées pluvieuses. Le temps est tellement incertain en Ecosse, qu’il vaut mieux prévoir de quoi se protéger.
  • Les Chaussures de randonnée indispensables pour randonner dans ce genre de pays… et pourtant on voit encore tant de personnes prendre les chemins de randonnée en converses… De préférence gore-tex pour que l’eau ne rentre pas mais pour ma part, les miennes ne le sont pas et ont très bien convenu.
  • Spray contre les midges “Smidge”: Ne vous embêtez pas à le commander hors de prix avant votre départ, vous en trouverez facilement sur place dans les commerces. Fin août, nous en avons pas eu énormément néanmoins quand ils sont là, le spray est indispensable et suffisant.
  • Trousse de soins: Pour partir en randonnée, la trousse de soins est indispensable dans votre sac à dos avec le nécessaire pour effectuer les premiers soins ainsi qu’une couverture de survie.
  • Chargeurs voiture: N’oubliez pas l’adaptateur pour charger vos appareils en voiture. Très pratique.

– SE LOCALISER

En Ecosse, il n’y a pas de réseau partout. Prévoyez une carte IGN. Pour ma part, j’utilise toujours l’application Maps.me à l’étranger. Avant le départ, je télécharge les cartes dont j’ai besoin, ainsi je peux utiliser le GPS de l’application pour me repérer même sans connexion.

 

Tous les articles sur l’Ecosse :

Guide pratique pour préparer son roadtrip de 10 jours en Ecosse

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Maëlle 7 December 2018 at 17 h 13 min

    Hello ! J’ai eu la chance de visiter l’Ecosse pendant une semaine, il y a quelques années. Je trouve ce pays magique, très vert, très propre avec des gens très sympathiques… J’y retournerai sans aucun doute 🙂

    • Reply Carnet d'Explorations 8 December 2018 at 19 h 29 min

      C’est exactement la réflexion que je me suis faite. Un pays dont on devrait s’inspirer… les gens y sont tellement chaleureux et paisibles

  • Reply Cosmic Sam 7 December 2018 at 20 h 23 min

    Les paysages sont magnifiques! J’aimerais vraiment faire un road trip en Ecosse! Merci pour tous ces conseils

    • Reply Carnet d'Explorations 8 December 2018 at 19 h 28 min

      J’espère qu’il vous servira si vous concrétisez ce projet! merci beaucoup pour votre passage. Il y aura d’autres articles sur l’Ecosse très prochainement.

  • Reply One more tea, please 9 December 2018 at 9 h 16 min

    Je suis allée en Ecosse il y a un peu plus d’un an et j’ai tellement aimé ce pays… Tes photos me rappellent de bons souvenirs, j’ai envie de remonter dans l’avion et d’y retourner !

    • Reply Carnet d'Explorations 9 December 2018 at 19 h 52 min

      ravie de te remettre ces bons souvenirs en tête. Si l’occasion se présente j’y retournerai aussi sans hésitation!

    Leave a Reply

    %d bloggers like this: